ALWEBDESIGN BLOGUE

Comment fonctionne un site web?

J’ai toujours été fasciné par l’internet et son fonctionnement. Comment les ordinateurs parviennent-ils à communiquer entre eux? Comment un courriel ou une image peut voyager d’un appareil à l’autre aussi rapidement? Quelle technologie se cache derrière les moteurs de recherche? Où sont stockées toutes les données du World Wide Web? Pour satisfaire ma curiosité, j’ai donc suivi des formations, lu des ouvrages et appris à coder.  

Cependant, je me suis vite rendu compte que ma passion n’était pas nécessairement partagée, et que la plupart des gens n’avait aucune idée de quoi je parlais. Par exemple, voici ma dernière cliente lorsque je lui ai demandé si le nom de domaine de son site web avait été transféré sur le serveur de son hébergeur web: 

Alors que faire? Comment expliquer les concepts de base d’un site web sans créer de crise de panique? Le meilleur moyen est peut-être d’utiliser l’analogie de la maison (même ChatGPT est d’accord avec ça).

Domaine, serveur et hébergement

Il y a d’abord le domaine 

C’est l’adresse du site web, comme un numéro de téléphone unique ou une adresse postale dans le monde physique. Quand quelqu’un tape votre domaine dans son navigateur, c’est comme s’il tapait votre adresse pour vous rendre visite. 

Ensuite, il y a le serveur 

C’est un peu comme le terrain sur lequel le site est construit. Un serveur est un ordinateur puissant qui stocke le site web et le rend accessible 24h/24 et 7j/7. Chaque fois que quelqu’un visite le site, le serveur «sert» le site au navigateur (browser), ce qui permet de voir et d’interagir avec ce dernier. 

Puis il y a, l’hébergement web : 

C’est l’espace qui est loué sur un serveur afin de stocker le site et toutes ses données. Il existe différentes options d’hébergement, allant de l’espace partagé, un peu comme une colocation, où le site vit aux côtés d’autres sites, jusqu’à des serveurs dédiés, où tout l’espace n’est utilisé que pour un seul site. Le choix dépend de la taille du site et du trafic que celui-ci génère ou générera (c’est-à-dire le nombre de visite par jour ou par mois). Chaque fois que le site est mis à jour, de nouvelles informations sont envoyées au serveur, qui les rend disponibles pour tous les visiteurs. C’est un processus dynamique qui assure que chaque site reste actuel et pertinent en tout temps. 

HTML, CSS et JavaCript (et oui, on doit passer par là)

Maintenant, plongeons dans le cœur de la construction d’un site web : HTML, CSS et JavaScript. Il faut pensez à ces langages de programmation comme aux matériaux de construction utilisés pour créer une maison virtuelle.

HTML (HyperText Markup Language):

C’est comme le squelette de votre maison. Il définit la structure de base de votre site web en utilisant des balises pour indiquer où se trouvent les différentes parties, comme les titres, les paragraphes et les images.

CSS (Cascading Style Sheets):

C’est l’outil qui donne de la couleur, du style et de la personnalité à votre maison. C’est comme la peinture, le papier peint et les meubles qui ajoutent du caractère à chaque pièce. Avec CSS, vous pouvez contrôler l’apparence de chaque élément de votre site web, du choix des couleurs à la mise en page, en passant par les polices de caractères.

JavaScript:

C’est comme l’électricité et la plomberie de votre maison. C’est ce qui rend votre site web interactif et fonctionnel. Avec JavaScript, vous pouvez ajouter des fonctionnalités dynamiques, comme des boutons cliquables, des animations et des formulaires interactifs. C’est ce qui permet à votre site web de répondre aux actions de vos visiteurs et de leur offrir une expérience utilisateur fluide et engageante. Autrement dit, les utilisateurs restent sur le site et trouvent ce dont ils ont besoin. 

Ce n’est que le début…

En combinant ces trois langages de «construction» avec votre adresse (domaine) et votre terrain (serveur, hébergeur), vous êtes maintenant en ligne prêt à partager vos photos de chats. Mais ce n’est que le début . Nous n’avons pas encore aborder les questions de performance, de sécurité, d’optimisation de moteur de recherche et j’en passe. Ah oui, sans oublié l’intelligence artificelle…

Maid je préfère m’arrêter là. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter une des ressources les plus utiles en ligne, Commencer avec le web, de Mozilla. Comprenez-vous un peu plus maintenant? Sentez-vous la passion montée en vous? Aimeriez-vous qu’on s’appelle, qu’on déjeune et qu’on parle passionnément du monde du web? 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *